Ma classe à la maison et bonnes pratiques



Une école du département du Nord exploite le service de « classes virtuelles » du CNED depuis quelques jours déjà. Le directeur de cette école, Monsieur Vaucelle, nous fait des retours réguliers qui nous semblent pouvoir être utiles pour l’ensemble des enseignants.

Nous partageons donc avec vous ces retours :

  • La seconde session de classe a été encore plus simple à gérer : on voit que les collègues ont bien pris la main sur ce nouvel outil et que les élèves sont réceptifs à ce temps court, privilégié, avec leur enseignant.
  • Les problèmes techniques doivent toujours bien se gérer avant la session : c’est donc très important de donner rendez-vous aux élèves 15 min avant MAIS de démarrer la session à l’heure programmée.
  • Nous relevons beaucoup de connexions dans nos classes (plus des 3/4 des élèves d’une classe
  • Tous les collègues annoncent le plan de travail distribué sur l’ENT (il demeure l’outil indispensable) et en profitent pour apporter des compléments d’informations ou des retours sur les travaux précédents.
  • La manipulation des icônes “j’ouvre mon micro” / “je ferme mon micro” / “je demande la parole” est de mieux en mieux appliquée par les élèves (pour le peu que ce soit travaillé avec eux en session, évidemment!). Ils écrivent sur le tableau blanc, répondent aux questionnaires soumis par l’enseignant…
  • Tous les collègues se lancent maintenant dans une étape supplémentaire en créant un temps “plus actif” autour des apprentissages : je suis toujours impressionné (mais pas surpris) de leur rapidité d’adaptation. Certains collègues amènent directement des documents spécifiques sur le “partage de document” pour faciliter leur session, incorporent des diaporamas, travaillent le calcul mental, l’éducation civique, l’orthographe…
  • Les quelques retours des familles (via ma messagerie ENT) sont positifs.
  • Le temps de 30 min de session est adapté même si je pense qu’on pourrait actuellement monter à 45 min. Attention, plus serait contre-profitable car c’est un temps de concentration important demandé aux élèves.
  • Le succès de cette classe virtuelle au sein d’une école complète réside surtout dans la capacité de mettre en situation réelle TOUS LES COLLEGUES avant le démarrage avec les élèves !!! C’est à mon avis, le point essentiel à mettre en œuvre pour cette réussite.
  • 2ème point essentiel : il est plus que souhaitable de se retrouver entre collègues en visio-conférence chaque jour afin de partager les réussites et les difficultés de chacun, les solutions apportées par les uns et les autres. C’est réellement un temps de formation pour chacun.
  • Il est évident également que si les ENT sont déjà déployés au sein de l’école, les élèves se montrent déjà bien à l’aise… C’est donc également un point important. »

Nous espérons que ces éléments pourront alimenter la réflexion au sein des équipes pédagogiques pour une mise en œuvre la plus efficace possible des dispositifs de continuité pédagogique mis à disposition par l’institution.

Nous vous rappelons qu’il est nécessaire d’exploiter des outils qui respectent le cadre réglementaire, notamment en matière de protection des données personnelles (RGPD). Les outils proposés par l’institution (ENT académique, services du CNED, messagerie académique…) sont donc à privilégier.