EGNT – réunion thématique second degré



Une semaine après la réunion spécifique premier degré, les États Généraux du Numérique dans l’Académie de Lille ont accueilli mercredi 7 octobre la deuxième session consacrée au second degré, toujours organisée par le secrétariat général d’académie, la DANE et la DSI.

En propos liminaire, la rectrice de l’Académie de Lille Valérie Cabuil précise que la démarche est collective, et salue la présence des collectivités aux côtés des instances académiques. Les représentants des parents d’élèves et des élèves, via le CAVL, prennent également part aux échanges, de même que de nombreux partenaires de l’Éducation Nationale.

Elle rappelle que malgré le contexte, le numérique éducatif a renforcé les liens entre les enseignants et les familles. Dans certains cas, il a même permis de raccrocher certains élèves aux apprentissages, peut-être plus à l’aise pour poser des questions via les modalités en distanciel qu’au sein du groupe classe.

Les cinq thématiques nationales des EGNT ont été reprécisées et explicitées :

– Un égal accès au numérique pour tous / Fracture numérique
– Un numérique responsable et souverain
– Enseigner et apprendre avec le numérique
– Travailler ensemble autrement / Culture numérique professionnelle commune
– Gouvernance et anticipation

A l’instar de l’organisation de la semaine dernière, un panel varié de participants a été réparti en cinq ateliers reprenant les grandes thématiques, avec pour objectif de synthétiser les expériences et les ressentis et de proposer des pistes de réflexion sur la place du numérique dans l’éducation (au service des apprentissages, de la communication) et pour l’éducation (stratégie de déploiement des équipements, accompagnement).

Retour en images sur les ateliers :





La restitution des ateliers a fait émerger l’importance de s’appuyer sur des outils intuitifs et pérennes en termes de continuité dans la scolarité de l’élève, sur un aspect partenarial à renforcer dans la dotation de matériel, une proposition de registre académique des outils numériques validés, et dans un accompagnement élargi auprès des enseignants comme auprès des élèves (utilisateurs avertis des outils connectés, mais pas toujours dans un usage utilitaire ou pédagogique).

Le dernier temps des États Généraux du Numérique dans l’Académie de Lille est prévu mardi 13 octobre, avec la synthèse globale académique.